Retour en haut

L'entretien du cuir sans produits commerciaux...

Manteau cuir rénover

Pourquoi le cuir

J'ai toujours été attiré par cette matière. Qu'il s'agisse de chaussures, de vestes ou de ceintures, il s'agit à mes yeux d'une matière qui a un certain "sens", par son aspect extrêmement durable dans un premier temps, et aussi par le côté simpliste voire primitif qu'elle m'inspire. Comme si elle créait un lien entre la superficialité de la société à laquelle nous sommes confrontés, et ce qu'il y a de plus naturel, essentiel et dur que l'interaction avec des ressources naturelles de base.

Les choses sérieuses : la rénovation

Voilà maintenant plus de 10 ans que je possède et étraine chaque jour (d'hiver cela va sans dire...) un blouson en cuir. Très confortable, assez lourd et à la taille idéale, je ne souhaite m'en séparer pour rien au monde. Cependant, son état commençait à s'aggraver... Quelques coutures tendaient à lâcher, et surtout le cuir était décoloré et semblait plutôt usé aux endroits où il y avait frottement (épaules et manches en particulier).

Etape 1 : le lavage

Et bien oui, avant toute application de produit il faut laver notre cuir. Il ne s'agit évidemment pas d'un lavage à grande eau. J'ai commencé avec une éponge humide, et j'ai fini avec un chiffon sec. Puis j'ai quand même attendu quelques dizaines de minutes de sorte à ce que le cuir soit parfaitement sec.

Cuir usé
Cuir abîmé
Cuir abîmé

Etape 2 : la mixture

Je me suis assez renseigné sur les différentes solutions proposées afin de rénover du cuir. Je suis notamment tombé sur des kit de rénovation du commerce, franchement assez onéreux (de 40 à 80€). J'ai sérieusement envisagé l'achat d'un tel produit, mais avant de passer le pas, je souhaitais quand même chercher une solution plus simple et pratique. Je suis tombé plusieurs fois sur la solution suivante, et elle m'a franchement convaincu. Il s'agit donc de réaliser un mélange de 50% de crème fraîche, et 50% d'huile de lin (j'ai utilisé celle-ci ). Pour traiter tout mon blouson, j'ai utilisé presque 1/2 d'un bol de ce mélange (pas très précis mais ça donne une idée!).

Traitement du cuir

J'ai préféré une crème fraîche entière et épaisse, en me disant qu'il était certainement conseillé d'utiliser de la crème fraîche parce que c'est gras, alors autant en prendre une bien grasse! La fluidité de la crème épaisse était parfaite une fois l'huile de lin ajoutée. Selon moi, la crême fraiche sert à nourrir le cuir en profondeur, à lui rendre sa souplesse. L'huile de lin sert quant à elle à rendre le cuir imperméable, l'huile de lin séchant très rapidement à l'air.

Etape 3 : l'application

Pour l'application, j'ai utilisé une vieille chaussette. Je pense qu'il faut à cette étape privilégier un tissus assez doux. Sur la photo ci-dessous, on peut voir le cuir avant traitement à gauche, et après traitement à droite. Une sacrés différence, encore plus visible en vrai!

Nourrir cuir

Le résultat était vraiment très convaincant. Encore quelques photos ci-dessous d'avant-après.

Cuir nourrit
Cuir nourrit

Concernant les quelques coutures qui avaient lâché, j'ai opté pour la super-glue... Cela tient relativement bien, mais tout de même moins bien qu'un bon coup d'aiguille.

La tenue sur la durée

Très satisfait, je craignais tout de même que le résultat ne se ternisse très rapidement. Mais voilà plus de 4 mois que j'ai fait ce traitement, et rien n'a bougé! Je craignais également l'odeur... En effet, déjà la crème fraîche il faut quand même oser. Mais non rien de ce côté là. En revanche, l'huile de lin se sent légèrement les premiers temps mais rien de très violent à mes yeux, c'est même agréable selon moi (peut-être parce que j'utilise également cette huile pour traiter le bois et que ça me rappelle de bons moments...). Voici une photo en fin de traitement.

Manteau cuir rénové

Une fois traité, le manteau me semble plus léger! En réalité, le cuir est devenu bien plus souple, on a vraiment la sensation que cette petite rénovation lui a fait du bien.

Plutôt convaincu, j'ai reproduit cela sur mes chaussures. Il est souvent conseillé de les cirer après traitement, je pense que cela est fort judicieux. En effet, ce traitement est génial car bien plus durable que la cire à chaussure qu'on trouve en magasin. Avec la cire à chaussure, j'ai parfois l'impression de devoir réitérer le traitement toutes les semaines, là rien ne bouge après plusieurs mois. En revanche, le rendu est un peu mât, je pense qu'un peu de cire d'abeille pourrait corriger cela. Je ne me suis pas encore fourni en cire d'abeille, je testerai cela à l'occasion.

< Choisir son vélo
Mon potager gratuit >